Développer l’économie

Dynamiser l’économie locale et régionale

Le secteur du département de l’Oise situé entre Compiègne et Creil abrite un patrimoine culturel, historique et naturel important, qui favorise l’usage touristique de la rivière. Pour développer le tourisme fluvestre, les berges réaménagées dans le cadre du projet permettront de mettre en valeur le patrimoine naturel de l’Oise.

En termes de fret, le projet MAGEO permettra d’augmenter les tonnages transportés par bateaux et, par cette massification, de baisser le coût du transport de marchandises. Les entreprises locales disposeront d’un accès à grand gabarit vers les ports normands (Le Havre, Rouen), les ports du bassin parisien et les ports du nord de l’Europe (Dunkerque, Anvers…). Ainsi, le projet MAGEO contribuera au développement économique local et régional (transport, logistique, agro-alimentaire…). Pour des raisons de coûts, de fiabilité et de régularité les en­treprises pourront choisir d’augmenter la part du fluvial dans leur trafic local ou d’échange. Selon les études so­cio-économiques réalisées en 2015, ces trafics passeront de 2 millions de tonnes en 2014 à 3,9 millions de tonnes à l’hori­zon 2030. Pour anticiper ce surcroît d’activité, une plateforme multimodale a déjà été réalisée à Longueil-Sainte-Marie.

Le projet aura de nombreuses retombées positives – touristique, économique, hydraulique – répondant ainsi aux enjeux locaux et régionaux.

Développer une offre de transport multimodale

Des conteneursL’ouverture de la liaison Seine-Escaut va fortement développer l’activité logistique sur l’Oise navigable. Dans cette optique, les acteurs locaux mettent en place des projets de développement économique afin d’anticiper la future liaison fluviale au gabarit européen Vb. Ainsi, les ports existants de Gennevilliers et d’Achères sont amenés à se développer et à élargir leur hinterland. De plus, des plateformes multimodales sont en  projet : il s’agit d’installations portuaires destinées à assurer le transfert de marchandises entre les trois modes de transport (voie d’eau, rail et route). Leviers de compétitivité, elles constituent des espaces d’activités et de services pour les entreprises.

 

La création d’une plateforme à Longueil-Sainte-Marie (projet Paris-Oise-Port-Intérieur), au cœur de l’aire d’étude du projet MAGEO et de quatre autres le long du canal Seine-Nord Europe (Noyon, Nesle, Cambrai-Marquion et Péronne), constitue dès lors un facteur d’attractivité pour l’implantation de nouvelles entreprises et le développement de la filière logistique, sources de création d’emplois.

EN BREF 

L’Oise et ses aménagements contribuent au développement des hinterlands des ports par la création de pôles d’emploi et de richesse, mais aussi par l’essor d’une offre de transport multimodale qui répond aux besoins des filières traditionnelles et nouvelles de la voie d’eau.

Le projet MAGEO impulsera une dynamique économique locale et régionale et offrira des outils d’aménagement et de développement durable aux territoires concernés.