MAGEO - Mise au gabarit européen de l’oise entre Compiègne et Creil

Accueil du site > Les bénéfices > Le respect de l’environnement

Le respect de l’environnement

Porteur d’un mode de transport respectueux de l’environnement, le projet MAGEO prend en compte l’ensemble des problématiques environnementales.

Une réponse aux enjeux environnementaux des territoires concernés par le projet

Le projet MAGEO, a, lors de la définition du tracé, fixé comme objectifs de concilier l’augmentation du fret fluvial et le tourisme fluvial, la pratique de loisirs et la protection du patrimoine aquatique. En effet, la voie d’eau, écosystème à part entière, joue un rôle majeur dans le maintien et le développement d’une biodiversité locale. Si un certain nombre d’espèces végétales et animales protégées peuvent être concernées par le projet, différentes mesures compensatoires seront donc envisagées par Voies navigables de France.

Valorisation et protection des berges de la rivière Oise

Des techniques de génie végétal permettront de protéger l’ensemble des berges rescindées par le projet dans le cadre d’une valorisation des bords de l’Oise.
En complément des protections de berges directement liées au projet, les berges naturelles actuellement dégradées, soumises à un enjeu fort (à proximité d’infrastructures ou de bâti) et présentant un risque d’aggravation d’érosion seront également remises en état par Voies navigables de France.

JPEG - 262.1 ko
Berge aménagée

L’aménagement des protections des berges sera réalisé selon différentes technologies : enrochement et aménagement, technique végétale, ou encore pose de parois verticales en milieu urbain essentiellement.

Qualité de l’air et réduction de gaz à effet de serre

Avec le canal Seine-Nord Europe, la croissance du trafic fluvial retirera
500 000 camions environ des routes en 2020. Ce report modal, prôné par le Grenelle Environnement, limitera la congestion et les émissions de gaz à effet de serre, avec une réduction comprise entre 220 000 et
280 000 tonnes de CO2 en 2020, et jusqu’à 570 000 tonnes en 2050.
(Source : Études canal Seine-Nord Europe).

En bref

L’intégration paysagère, le respect des écosystèmes, du cadre de vie, du patrimoine bâti et naturel des territoires concernés par MAGEO, sont des exigences inhérentes au projet, inscrites dans les lois Grenelle Environnement.

Dans ce cadre, l’environnement a été un critère d’aide à la décision et a été pleinement intégré au choix du tracé dans le but volontaire et affirmé d’éviter les zones écologiquement vulnérables et de sensibilité forte.

Plan du site | Mentions Légales| www.vnf.fr | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact