MAGEO - Mise au gabarit européen de l’oise entre Compiègne et Creil

Accueil du site > Les bénéfices > Le développement local

Le développement local

La vallée de l’Oise se situe sur un corridor de communication important, favorisé par un réseau routier développé et par une forte présence multimodale rail-route-voie navigable. Cela est particulièrement marqué dans le Val-d’Oise, mais est également vrai dans l’Oise, même si les dessertes ferroviaires sont moins importantes.

Dynamiser l’économie locale et régionale

Le projet MAGEO profitera directement aux activités existantes situées au bord de l’Oise qui, pour des raisons de coût, de fiabilité et de régularité, pourront choisir d’augmenter la part du fluvial dans leur trafic local (entre les acteurs économiques de l’Oise) ou leur trafic d’échange (entre les industries et les zones économiques situées au bord de l’Oise et les autres voies navigables).

JPEG - 582.5 ko

Outre la perspective d’écoulement du trafic généré par l’ouverture du canal Seine-Nord Europe, des études ont été réalisées sur le trafic local et d’échange sur le territoire du projet MAGEO. Il devrait passer de 2,3 millions de tonnes en 2010 à 4,4 millions de tonnes en 2020.

D’ici une dizaine d’années, la connexion à grand gabarit des bassins de la Seine et de l’Escaut devrait offrir à la Picardie de nouvelles perspectives de transport pour les filières de produits traditionnellement utilisatrices de la voie d’eau (granulats, matériaux de construction, produits agricoles), mais également pour de nouvelles filières, comme les biens manufacturés manutentionnés en conteneurs. Le projet MAGEO suscitera l’implantation de nouvelles entreprises, notamment à proximité des futures plateformes multimodales.

Développer une offre de transport multimodale


L’ouverture de la liaison Seine-Escaut va fortement développer l’activité logistique sur l’Oise navigable. Dans cette optique, les acteurs locaux mettent en place des projets de développement économique afin d’anticiper la future liaison fluviale au gabarit européen Vb.
Ainsi, les ports existants de Gennevilliers et d’Achères sont amenés à se développer et à élargir leur hinterland.
De plus, des plateformes multimodales sont en projet : il s’agit d’installations portuaires destinées à assurer le transfert de marchandises entre les trois modes de transport (voie d’eau, rail et route). Leviers de compétitivité, elles constituent des espaces d’activités et de services pour les entreprises.

La création d’une plateforme à Longueil-Sainte-Marie (projet Paris-Oise-Port-Intérieur), au cœur de l’aire d’étude du projet MAGEO et de quatre autres le long du canal Seine-Nord Europe (Noyon, Nesle, Cambrai-Marquion et Péronne), constitue dès lors un facteur d’attractivité pour l’implantation de nouvelles entreprises, source de création d’emplois, et favorisera le développement de la filière logistique.

En bref

L’Oise et ses aménagements contribuent au développement des hinterlands des ports par la création de pôles d’emploi et de richesse, mais aussi par l’essor d’une offre de transport multimodale qui répond aux besoins des filières traditionnelles et nouvelles de la voie d’eau.

Le projet MAGEO impulsera une dynamique économique locale et régionale et offrira des outils d’aménagement et de développement durable aux territoires concernés.

Plan du site | Mentions Légales| www.vnf.fr | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact